Skip to content
Conférences et ateliers
11 mars
à 10H30 | Salle 303 B

Nouveautés technologiques en eaux usées

Modéré par : Rino Dubé, CRIQ
Innovations et technologies propres

10H30 - L’usine pilEAUte : le traitement des eaux usées au cœur du campus de l’Université Laval

Une usine pilote à boues activées a été mise en place à l’ULaval en 2015 afin de permettre des tests sur l'efficacité des systèmes d'élimination des nutriments. Elle a été conçue pour correspondre à une usine traditionnelle de traitement des eaux usées qui fait la nitrification/prédénitrification composée : un bassin tampon, un décanteur primaire et 2 lignes parallèles de traitement secondaire (2 bassins anoxiques et 3 bassins aérobies, 1 décanteur secondaire). L’usine pilote a été pensée pour y ajouter l'élimination du phosphore biologique ainsi que des supports pour biofilm. La station est contrôlée par un système de suivi ultramoderne muni d'actionneurs qui offrent plusieurs options pour recréer différents scénarios de fonctionnement et de contrôle. Ce pilote permet par exemple de tester l’utilisation de capteurs afin de réagir automatiquement dans la modification des paramètres du procédé (concentration de l’OD, débits…). Elle permet la collaboration avec plusieurs entreprises et villes (QC, CAN, É-U). Une vue d’ensemble des projets de recherche réalisés au pilote sera donnée, couvrant des aspects comme : Machine Learning, l’élimination de l’azote à coût énergétique minimal…

11H00 - Technologie EBR - Une solution efficace pour l'enlèvement de l'azote et du phosphore

Cette technologie combine les effets positifs des procédés biologiques à ceux des procédés électrocinétiques. Les chercheurs ont découvert qu'en introduisant un faible courant électrique de façon intermittente à l'intérieur du réacteur biologique d'une station d'épuration des eaux usées que plusieurs réactions bénéfiques en découlaient. Parmi ces avantages se retrouve une réduction de l'azote total, du phosphore et des métaux lourds. Cette technologie permet une réduction importante des besoins en aération, diminue le volume de boues produites et élimine complètement le recours aux produits chimiques. Finalement, la Technologie EBR permet une forte réduction des GES. Technologies Kourant inc. a acquis en 2017 les droits exclusifs de commercialisation de la Technologie EBR. Une démonstration à l'échelle commerciale est présentement en cours à la station d'épuration des eaux usées de l'Assomption. Cette démonstration d'une durée de deux années permettra le traitement des eaux usées de la Ville de l'Assomption à une échelle de 100 m3/jour. Les partenaires de ce projet de 2,6 M$ sont la Ville de l'Assomption, le Centre des Technologies de l'Eau (CTE), Aligo, Ecofuel, TDDC et TEQ.

11H30 - Oxydation en voie humide : potentiel au Québec et cas des boues d’étangs aérés de la Ville de Sorel-Tracy

L’oxydation en voie humide (OVH) est un procédé propre industrialisé en Europe et aux États-Unis, mais toujours méconnu au Québec. Cette technologie utilise l’eau chaude, sous pression, enrichie en oxygène pour traiter les résidus organiques et effluents tout en générant de la chaleur. Depuis 2014, le CTTÉI travaille à étudier le potentiel technico-économique de l’OVH pour diverses problématiques environnementales québécoises, dont : valorisation des boues municipales; traitement d’effluents industriels contaminés aux matières dangereuses; valorisation de résidus de l’industrie des pâtes et papiers; traitement d’effluents d’hôpitaux contaminés aux micropolluants pharmaceutiques. Le CTTÉI souhaite donc présenter la technologie novatrice de l’OVH au Salon des TEQ 2020 ainsi que l’approche unique du centre en évaluation technico-économique de procédés propres. Le cas des boues de la Ville de Sorel-Tracy sera présenté à titre d’exemple concret d’application.